Les Cavaliers Auvergnats
Bienvenue chez les Cavaliers Auvergnats.
Si vous souhaitez nous rejoindre 3 phases :

1 - Enregistrez vous
2 - Validez votre inscription avec l'E-mail qui vous est automatiquement envoyé.
3 - Présentez vous dans la rubrique "Les nouveaux"

Une fois votre présentation validé vous aurez accès à l'intégralité du forum.

@ bientôt.
Sacha


Forum pour tous les passionnés de chevaux et d'équitation en Auvergne
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pension adaptée aux chevaux pieds nus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
benoit kuhn
Trot
Trot


Masculin
Localisation : Saint aubin
Nombre de messages : 69
Age : 27

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mar 1 Juin - 22:41

Si vous pensez qu'en un stage vous avez une meilleure formation que des professionnel qui on des années de formations et d'expérience; il y a peu être aussi un probléme!!!
Si vous pensez que ferrer dans la boue, sous la pluie, ou des chevaux totalement irrespectueux de l'homme, nous permet de faire du bon travail............
Je ne pense pas non plus que l'Auvergne regroupe tous les mauvais maréchaux et mauvais clients sinon j'irrais essayer de trouver des clients"mieux" ailleurs!!!!!!!!
Alors regarder les conditions de travail de votre maréchal avant de critiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mar 1 Juin - 23:00

malheurement la boue c'est là où se trouvent les chevaux en hiver, et là ou le marechal doit aller s'il a envie de travailler malgré la pluie ou autre et gagner sa vie.
ferer des chevaux totalement irrespectueux ou dans les conditions que tu cite, je ne crois pas que ca soit une généralité.
pour preuve dans ma pension les marechaux rentre leur voiture carement dans l'ecurie ! (meme si ca me fait raler et bloque l'acces au box de mon cheval).
Tu vas repondre "oui mais tu es dans une pension", je ne l'ai pas toujours été, ma jument a ete chez moi pd 13 ans, mon marechal a toujours ferré sur des pavé, et jamais sous la pluie.
marechal n'est pas un travail facil, mais si tu le critique deja a ton age...alors tu t'es planté de formation. ou alors va bosser dans la region parisienne en fesant la tourner des club et encore...pardon...il pleut aussi à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
gitequestre
Westerneur Pro
Westerneur Pro
avatar

Masculin
Localisation : cerilly (03)
Nombre de messages : 5614
Age : 58
Discipline pratiqué : travail de ranch (bétail)-randonnées en forêt de Tronçais (03) et en campagne Bourbonnaise. Gîte équestre.

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mar 1 Juin - 23:16

Je reconnais que le métier de maréchal ferrant est un métier dur. Je fais tout mon possible à mon niveau pour que ce travail, lorsqu'il est effectué chez moi, se fasse dans les meilleures conditions possibles; je n'attache pas mes chevaux, je les tiens au licol durant tout le temps du ferrage, car je sais que ma présence les rassure et que de ce fait, il n'y aura aucun mouvement de leur part. Le ferrage se passe sur une petite placette de ciment sur laquelle je passe un coup de balais après le parage entre chaque cheval. Si jamais il pleut, je sors le 4x4 du petit hangar où il est garé, et le ferrage se fait à sa place. Lorsqu'il fait froid, l'hiver le marechal a droit à un thé ou un café après le travail. L'été il a droit à une boisson fraîche. Jusqu'à présent, aucun maréchal n'est venu se plaindre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gitequestre.e-monsite.com
bandj
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : Courçais 03370 Allier
Nombre de messages : 1866
Age : 57
Discipline pratiqué : randonnée

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 8:03

Je suis étonné que les maréchaux acceptent de travailler dans la boue, ce sont des conditions de travail inacceptables et irrespectueuses.
Comment font-ils ? Comment travaillé un pied dans la boue ! Surtout ferrer.

Je n'ai pas voulu porté atteinte aux maréchaux, mais à leurs formations , pour certaines écoles, et au syndicat qui s'inquiète de l'avenir de cette profession du au développement du PAN. La situation n'est pas brillante pour les maréchaux dans certaines régions. Pourquoi ne pas intégrer le PAN dans la formations des maréchaux, plutôt que de les envoyer dans le mur. Le PAN est moins pénible physiquement, demande moins d'investissements financiers pour un rapport financier quasiment identique à celui du ferrage.

Benoit, vous êtes jeune, ne passé pas à coté. Désolé de vous avoir offusqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepredecourcais.ffe.com/
benoit kuhn
Trot
Trot


Masculin
Localisation : Saint aubin
Nombre de messages : 69
Age : 27

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 8:30

Heureusement que nous ne ferrons pas tout l'hiver uniquement dans la boue! Je sais que c'est un métier difficile, je ne regrette pas mon choix. Même si il y a beaucoup d'endroit ou nous sommes bien accueilli et bien installé ce n'est pas partout. Il m'est arrivé de devoir soigné des absés dans la boue............ce n'est pas l'idéal.
Je suis d'accord avec ce qui pensent que le problème vient des formations en bonne partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitequestre
Westerneur Pro
Westerneur Pro
avatar

Masculin
Localisation : cerilly (03)
Nombre de messages : 5614
Age : 58
Discipline pratiqué : travail de ranch (bétail)-randonnées en forêt de Tronçais (03) et en campagne Bourbonnaise. Gîte équestre.

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 10:10

Je ne suis pas du tout inquiet pour l'avenir de la profession de marechal ferrant par rapport à la concurrence éventuelle que pourrait lui faire le PAN. Le coup le plus dur porté à la profession l'a été au cours des deux derniers siècles par l'apparition et le développement des véhicules automobiles et des tracteurs agricoles. En moins de 200 ans, le cheval est passé pratiquement du statut de bête de somme à celui d'animal de loisir, voir de compagnie. Si tel n'avait pas été le cas, les notions de PAN telles que nous les voyons aujourd'hui n'auraient jamais existé. Pendant plus de 2 000 ans, sur tous les continents où le cheval était présent, l'homme a ferré les chevaux qu'il avait domestiqués, non pas pour le plaisir ou pour satisfaire un soucis d'esthétique, mais bien parceque c'était le seul et unique moyen de conserver en bon état de marche ce précieux moyen de locomotion à usage intensif. Même si aujourd'hui tous les cavaliers ont entendu parler du PAN, force est de constater que sa pratique, même si elle tend à se développer, reste toutefois relativement marginale en comparaison de la quantité des chevaux ferrés. La différence des pratiques d'aujourd'hui avec celles d'hier, est que maintenant le cheval n'etant plus utilisé plusieurs heures chaque jour de la semaine, les contraintes concernant l'entretien des pieds, ne sont plus si rigoureusement incontournables. On s'est aperçu qu'on pouvait se passer de fers pour certains chevaux dont le travail n'était plus quotidien mais hebdomadaire, voir mensuel sur des sols volontairements choisis et non plus imposés arbitrairement par l'exigence des déplacements. En plus d'être (normalement) moins coûteuse pour le cavalier, l'absence de fers permet d'apporter au cheval un confort et une sensibilité accrue par rapport au sol, une meilleure irrigation sanguine aux niveau des membres, tout en éliminant certains inconvénients survenant parfois suite à de mauvais ferrages. Et voilà, le PAN est né!!! Et ce n'est pas une mauvaise chose en soi tant que les propriétaires savent opter en connaissance de cause pour la solution qui convient le mieux à leur cheval. Cela peut sans doute poser dilemme à des cavaliers débutants, voir même à d'autres plus chevronnés qui vont se demander longtemps si malgré tout ils ne montent pas un peu trop souvent leurs chevaux pour se permettre de passer au PAN. Il n'y a que l'expérience qui pourra répondre à leur question. Le risque en cas d'erreur? Et bien disons qu'en cas d'erreur d'appréciation il faudra acheter d'urgence des boots pour permettre au cheval de continuer à se déplacer et attendre 4 mois que la corne repousse pour pouvoir de nouveau poser des fers.
En conclusion, la profession de marechal ferrant a encore de belles années devant elle, car tant qu'il y aura des chevaux et des cavaliers pour les monter, il y aura aussi des hommes pour poser des fers aux chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gitequestre.e-monsite.com
Royal_63
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : Montpeyroux
Nombre de messages : 1533
Age : 52
Discipline pratiqué : Ballades

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 11:13

Voilà qui est très bien dit gitequestre. On aura toujours besoin des maréchaux mais maintenant ont peu aussi compter sur les PAN. C'est la diversité des activités qui fait que tout le monde peut y trouver son compte tout en veillant en premier lieu au bien être de nos montures. Comme toi, je fais en sorte que mes deux "maréchaux/pareurs" exercent leur activité dans les meilleures conditions. Jusqu'à aujourd'hui ils n'ont jamais exercé dans la boue ou sous la pluie, tout du moins chez moi. Les conditions ont toujours été réunies et quand ce n'est pas le cas on se débrouille pour que ça le soit. Le respect avant tout pour l'artisan qui travaille. Quant à dire que les chevaux qui vivent au près sont irrespectueux là non. Justement, je pense qu'ils sont beaucoup plus respectueux que des chevaux vivant en boxe, qui n'ont pratiquement aucune éducation du travail à pieds, et qui ne sortent que pour être montés (ne heurlez pas, ils ne sont pas tous comme ça heureusement). Les propriétaires (de chevaux au près) ne peuvent pas et ne doivent pas être confrontés à des situations dangereuses et se doivent d'avoir des chevaux qui respectent l'Homme. Bien sûr il y a des exceptions.
Quant à faire des stages et bien oui c'est formateur et oui ça peut aussi remplacer une formation de deux ans car la plupart du temps se sont des adultes qui se forment et qui portent beaucoup plus d'intérêt à ce qu'ils font qu'un jeune de 16 ou 17 ans qu'on a mis "ici ou là" pour le caser pour passer un CAP. De plus ils font de nombreux stages. Combien sont-ils après s'être installé à faire des formations continue ? Si on choisi ce métier pour être à la caler, à l'abri, au chaud, avec un cheval qui ne bouge pas et bien pour ma part on s'est trompé de voie. Enfin, il faut s'ouvrir et arrêter de regarder en arrière et évoluer avec son temps et les clients. Ce métier commence par la passion du cheval. Je ne pense pas que l'on puisse l'exercer sans accepter tout ce qui va avec et faire quand même du très bon travail.
Benoît, vu ton âge j'espère que tu es aussi bon que tu sembles nous le dire et que tu détiens au moins un BTM et que tu as un vécu professionnel de référence sinon tu vas droit dans le mur avec de tels propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saika
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : st georges lagricol
Nombre de messages : 2300
Age : 36
Discipline pratiqué : rando/loisir

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 11:44

Bon, ben + 1 pour moi ...

Benoit, je ne comprends pas ton discours, tu as 19 ans, tu es maréchal ok. Tu as du faire une bonne formation, d'accord et tu es certainement compétent. Mais tu n'as que 19 ans, tu n'as pas 15 ou 20 ans d'expériences derrière toi pour être aussi catégorique. Je ne te prends pas pour un minot mais tes paroles me semblent un peu prématurées.
Si tu as la chance d'être compétent, de n'avoir que des bons et gentils clients, de ne ferrer que par beau temps ...... va falloir partager ta recettes
Bref, tous les propriétaires n'ont pas les moyens (financiers, spaciaux ou matériels) pour avoir de super top installations chez eux ! Mon maréchal ferre ma jument chez moi, dans mon jardin, et lorsqu'il pleut c'est dans l'abris mais, je n'ai pas le choix !!! Je ne vais quand même pas la faire ferrer dans mon salon parceque mon maréchal ne veut pas se mettre les genoux dans l'herbe !!
Il est très compétent et je le respecte et le recommande pour ça, comme gitequestre et royal_63 quand il accepte, il a droit à café ou autre + pose clope et je suis présente.
Après, c'est aussi aux propriétaires de faire preuve de bon sens et d'adapter fer ou pan en fonction du cheval, du terrain ... tout ça, pour le bien être de l'animal et non par conviction.

Côté proprios, je pense que c'est au cas par cas qu'il faut choisir la meilleur solution pour le confort du cheval, son bien etre, sa santé...
Côté maréchaux, à eux de choisir (puisqu'ils le peuvent) une formation, une école ou autre digne de ce nom et faire de temps en temps une petite remise à niveau ou d'essayer de se compléter avec le pan par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUST
Modérateur
avatar

Masculin
Localisation : Orcines
Nombre de messages : 3697
Age : 60
Discipline pratiqué : balades tranquiles pénardes et randos en autonomie

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 14:55

Moi, mon maréchal, c'est une nana. Et elle se débrouille à merveille. Cette semaine je vais chercher mon nouveau cheval, mais je vais garder "ma" maréchal.
J'ai connu 4 maréchaux en sept ans, 3 étaient formidables, un était pas terrible. Il mettait peu de clous, et nous abreuvait de théories fumeuses, bilan des courses: on perdait trois fers dans les huit premiers jours.
Avec les trois autres maréchaux, les ferrures tenaient de 10 à 12 semaines en moyenne, et les pertes de fers étaient rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bandj
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : Courçais 03370 Allier
Nombre de messages : 1866
Age : 57
Discipline pratiqué : randonnée

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 15:27

Je constate souvent, que beaucoup de propriétaires disent avoir un bon maréchal !!!!
Sur quels critères se basent-ils !
Quelles connaissances ont-ils en la matière pour juger ! Uniquement le fait que leurs chevaux ne boitent pas ! alors que de nombreux chevaux sont mis à la retraite ou au poulinage pour cause de boiterie comme une fatalité, il suffit d'aller sur les sites de ventes de chevaux.

Ce n'est pas la fin de la maréchalerie, loin de là, mais ceux-ci s'inquiètent de l'apparition de la podologie équine et du PAN. A eux de s'adapter.

il y a souvent des réactions négatives sur le PAN, sans connaissance de
cause, d' où ma réaction.

J'ai fait ferrer mes chevaux comme beaucoup, parce que nous avons toujours ferré, que c'était la seule alternative, persuadés que les maréchaux avait la science du pied, hors je constate que leur formation sur la podologie équine est basique et qu'ils soignent au petit bonheur la chance, que souvent c'est l'expérience de leur maitre, faite sur le terrain et par transmission.

Lorsque j'ai paré, pour la première fois, une de mes juments c'est trouvé boiteuse, alors que mes juments étaient suivies ultérieurement par des maréchaux. Ils n'ont à aucun moment signalés que la lacune médiane était infectée et le sabot plein de fourmilières, lorsque j'ai baissé les talons la fourchette est venue en contact avec le sol, d'où la douleur. J'ai fait appel à différents maréchaux de la région parisienne et de l'oise que je considère être bon, et ils le sont, m'est force est de constater qu'ils ignorent beaucoup du pied.
Les seuls a avoir donné le bon pronostic et par téléphone, sont des pareurs.

Je suis adhérente d'une association de pareurs, dont certain sont des maréchaux qui se sont intéressé au parage ainsi qu'a la podologie et qui les pratique, grâces à eux et à d'autres forums ou des particuliers ce sont mis au PAN, je m'instruit; je constate bien souvent que certains en savent plus que les maréchaux en matière de connaissance du pied.
Pourquoi ?
La différence est que les maréchaux ont une formation pour apprendre à mettre des fers pour que l'on puissent utilisé nos chevaux, compenser un mal sans pouvoir le guérir (chevaux mis à la retraite) alors que la podologie est faite pour guérir et force de constater que cela marche. D'où l'inquiétude de L'UFM et de certains maréchaux.

Oui je fait du parage par conviction, car je suis convaincue par ceux qui étudient le pied du cheval et qui guérissent, comme d'autres ferrent par ignorance, parce qu'on ferre depuis toujours et d'autres parce qu'ils ne remette jamais rien en question, parce qu'ils n'ont rencontré aucun problème avec les pieds de leurs chevaux et quand il y en à un et bien ont met celui-ci à la retraite, se narguant parfois de faire une bonne action, ou bien content de l'avoir vendu comme tondeuse.

Je ne lutte pas contre le ferrage, mais m'insurge que les maréchaux n'est pas une formation correct et complémenté de la science de la podologie, il faut le dire pour que cela évolue, bon nombre de propriétaire en font les frais, et je suis pour une vérité et réalité, le parage n'est pas une mode et cela marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepredecourcais.ffe.com/
saika
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : st georges lagricol
Nombre de messages : 2300
Age : 36
Discipline pratiqué : rando/loisir

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 15:54

"Je ne lutte pas contre le ferrage, mais m'insurge que les maréchaux n'est pas une formation correct et complémenté de la science de la podologie, il faut le dire pour que cela évolue, bon nombre de propriétaire en font les frais"

On est d'accord

En fait, ce que je ne comprends pas, c'est le point de vu catégorique des personnes qui "défendent" le fer et ceux qui "défendent" le pan.
Telle ou telle technique ne peut pas être universelle, être adéquate à TOUS les chevaux et à toutes les situations. Ca, c'est pas vrai !
Ma jument est ferrée, et je n'ai pas l'impression d'être tortionnaire envers elle car elle a des fers.
Je l'ai vu tellement souffir cet hiver pied nu qu'elle reste ferrée mais peut être qu'avec un autre cheval ou une autre situation géographique (je dis ça par rapport à la qualité et diversité du sol) c'est le pan qui aurait été mieux. A nous de voir ce qui est le mieux pour nos chevaux.

Et pour mon maréchal, je sais que c'est un bon car j'ai eu à faire à un très mauvais cet hiver et je vois la différence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royal_63
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : Montpeyroux
Nombre de messages : 1533
Age : 52
Discipline pratiqué : Ballades

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 16:54

Voici un extrait du site "hippo-ecole"
"Le métier de Maréchal-Ferrant a connu un nouvel essor du fait du nombre croissant d’équidés, et la Maréchalerie a beaucoup évolué. Cependant, dans le domaine de son enseignement on a encore du mal à se défaire du poids de la tradition.
Certains gestes ne se justifient plus aujourd’hui, soit du fait des nouveaux matériaux utilisés, soit parce que l’utilisation même des chevaux a changé.
Le Maréchal-Ferrant a un métier à responsabilités. L’apprentissage traditionnel n’est pas toujours garant d’une formation efficace et sérieuse, et n’apporte pas nécessairement les connaissances indispensables à la pratique de la Maréchalerie.
Ce que l’on demande maintenant à un Maréchal-Ferrant, c’est une connaissance précise et approfondie du pied et de l’anatomie du cheval, sujets essentiels qu’il faut pouvoir trouver par le biais d’une formation adéquate."
Cela résume pas mal la situation... d'où l'importance du changement de mentalité surtout de la part des "anciens" maréchaux, encore que... ce n'est peut être pas eux les plus butés, les nouveaux quant à eux ne devraient même plus avoir de préjugès aussi arrêtés sur les PAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royal_63
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : Montpeyroux
Nombre de messages : 1533
Age : 52
Discipline pratiqué : Ballades

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 16:57

Autre chose, J'ADORE discuter comme ça merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
funkyboss
Modérateur
avatar

Masculin
Localisation : Lamontgie city beach
Nombre de messages : 1964
Age : 43

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 19:02

Perso je n'ai rien contre l'une ou l'autre des techniques, j'ai juste vu des chevaux revenir boiteux de ballade car ils n'avaient pas de fers. Mais ce point a déjà été abordé donc pas la peine d'y revenir.
Par contre , quand vous parlez de formation, vous dites qu'elle est incompléte pour les maréchaux, mais beaucoup se forment en plus de leur formation de base.
Concernant les pareurs, quelles sont les références de leur formation pour que celle ci soit si géniale? Y'a t'il un brevet d'état?
En vous lisant on pourrait croire que les maréchaux sont nuls et que tous les pareurs sont des érudits du pied du cheval!!! De par mon expérience , je peux dire exactement l'inverse!! Je ne crois pas que l'on puisse généraliser de la sorte dans un sens ou dans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUST
Modérateur
avatar

Masculin
Localisation : Orcines
Nombre de messages : 3697
Age : 60
Discipline pratiqué : balades tranquiles pénardes et randos en autonomie

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 20:05

Je rejoins Funkyboos, si la formation est importante, elle ne peut cependant être dispensée que par des gens ayant eux même de l'experience.
Or, même si le PAN est ancien, son "boum" est assez récent. Donc statistiquement, la connaissance du pied est actuellement plus du coté des maréchaux et de leurs 20 siècles de transmission de savoir.
Le tout "PAN" commence à prendre l'eau, on entend ici et là les puristes d'hier parler d'hipposandales dans "certaines " circonstances,. Demain il y en aura des "legères" pour tel terrain puis des robustes pour les cailloux, et au final on aura des hipposandales pour chaque type de terrain et on les utilisera en permanence (sauf au pré). Dans ce cas, si les maréchaux perdent des sous, les marchands de sandales on de beaux jours devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fik63
Cavalier expert
Cavalier expert
avatar

Féminin
Localisation : 63
Nombre de messages : 784
Age : 50
Discipline pratiqué : ATE

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 21:07

Jusque là j'ais suivi le "debat" de plus ou moins loins en etant ok avec beaucoup d'arguments aussi bien des uns et des autres !!

Ce debat m'ecclate dans le sens ou j'ais l'impression de revenir 25 ans en arriere du temps ou les cavaliers de "clubs" et les cavaliers "d'exterieurs" se regardaient en chiens de faillance , tous ayant la certitude de detenir la veritée absolue !

mais je vous rejoins effectivement sur la Formation avec un grand F ou plutôt Les Formations au pluriels !! Actuellement l'un des soucis des "bons" pareurs pieds nus est là !
la lois est ainsi faite (et la mentalité des gens qui gravite ds le millieu equestre aussi ) que 1 semaine de stage et pof on s'intalle parreur et on joue a l'apprentit sorcier, on pare ses propres chevaux (ds le meilleur des cas ) , ou on se permet de parrer les chevaux des uns et des autres , etc ... NON un Parreur pied nu c'est pas le gentil amateur qui est partie s'amuser 3 jours ! C'est un PROFFESSIONNEL !!!!
Ma parreuse a des dizaines de stages et de formations comme de plus elle a voulu connaitre ou tout du moins approcher les differentes ecoles de pieds nus (parceque la aussi ils ne sont pas tous d'accord lol ). Donc oui maintenant elle c'est installer a Nante et elle vient toute les 6 ou 8 semaines faire les parrages a la maison et allentours .
J'ais hesité , refflechit , tergiversé, "etudié" pendant plus d'un an avant de me decider a adopter cette technique , car il s'agit d'une veritable technique et non pas juste de laisser des chevaux sans fer au prés ou ailleurs , c'est du boulot le pied nu , de l'entretient et aussi DU TEMPS , que nombre de cavaliers pour X ou Y raison ne donne pas a leur cheval , le principe du cheval mobilette tjs pret a encore de bon jours devant lui !
Il n'y a pas de secret pour passer en pied nu il faut :
_ un (ou une) bon parreur
_ du temps pour marcher le cheval sur goudron (entre autre et differents terrain) sans forcement ETRE DESSUS si c'est trop dur pour lui au depart
_ et en moyenne 1 an pour que le pied se fasse correctement et retrouve sa capacité a reagir , combien de cavaliers proprietaires ou non , sont pret a se "sacrifier" (leger sacrifice , le cheval peut quand même sortir hein ), pour le bien être de son cheval ?

Bref c'est une autre façon de faire, mais surtout une autre façon de penser ! Une autre approche du cheval etc ... c'est des tas de remises en question ... Il est tentant de vouloir graisser les pieds , ben non faut pas ! il est tentant de vouloir donner de la biotine , ben non faut pas ... il est tentant de voulior "creuser" la fouchette, ben non faut pas ....il est tentant de vouloir "nettoyer" la sole , ben non faut pas , et enfin il est tentant de vouloir (mais la aussi bien en pieds nus que en marechalerie classique malheureusement) rectifier de mauvais aplomb en une seule fois !

c'est des tas de choses auquelles refflechir si l'on veut que ça marche !

Mes chevaux sont pieds nus et aussi bien les "vieux" a la retraite , voir les "handicapés" (la je parle de mon barbe de 27 ans fourbu chronique depuis 14 ans avec bascule des phalanges et a 3 mm de la perforation sur un anterieur) , que les chevaux de certains propietaires a la maison tous n'ont JAMAIS etes aussi bien dans leurs pieds !! et je pese mes mots ! Pour certains ils ont retrouvé un pieds "sur " en ballades en faisant ENFIN attention a ce qu'il faisait , en retrouvant enfin la "sensation" du terrain sur les quels ils evoluent .. Du coup les tendons et autres sont "preservés" , le cheval ne se tord plus les pieds dans tout les sens dans les cailloux par exemple

dsl pour le pavé , mais je finirais en vous mettant (lorsque je l'aurais retrouvé lol ) un lien sur un article d'une cavaliere d'endurance qui a fait 90 km en pieds nus SANS mettre une seule fois les hyposandales !!!
cetes elle avait un PSA il me semble mais ... si un psa peu faire 90 bornes pieds nu il me semble que n'importe quel cheval peut en faire 20 ou 30 une fois fini son adaptation !

Je ne suis pas une "butée" ni une "extremiste" du pied nu , mais une convertie qui ne peut pas laisser dire tout et n'importe quoi sur le sujet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benoit kuhn
Trot
Trot


Masculin
Localisation : Saint aubin
Nombre de messages : 69
Age : 27

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:05

Ben si tout les chevaux peuvent faire 20 à 30 km sans fers, pourquoi les chevaux de course déferré juste avant le départ finissent avec les pieds en sang???????? Vivent l'adaptation!!!!!!!!!!!

Comment juger vous la qualité de tel ou tel maréchal ferrant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fik63
Cavalier expert
Cavalier expert
avatar

Féminin
Localisation : 63
Nombre de messages : 784
Age : 50
Discipline pratiqué : ATE

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:10

benoit kuhn a écrit:
Ben si tout les chevaux peuvent faire 20 à 30 km sans fers, pourquoi les chevaux de course déferré juste avant le départ finissent avec les pieds en sang???????? Vivent l'adaptation!!!!!!!!!!! ben dejas je savais pas qu'ils finissaient les pieds en sang et ensuite au pire tu viens de donner la reponse toi même !!! "

Comment juger vous la qualité de tel ou tel maréchal ferrant?

la par contre : bonne question !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loloblue
Cavalier débutant
Cavalier débutant


Féminin
Localisation : haute loire
Nombre de messages : 39
Age : 35
Discipline pratiqué : ballade,classique,western

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:15

parce que justement benoit il y a une periode d adaptation on ne deferre pas le cheval et on se barre faire une rando de 20km, idem pour une course de galop de 3km ou le pied va etre trop sollicité sans y etre préparé
apres je ne suis pas adepte ni pro des pieds nus mais c est ma façon de voir les choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benoit kuhn
Trot
Trot


Masculin
Localisation : Saint aubin
Nombre de messages : 69
Age : 27

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:22

je suis d'accord qu'il faut un temps d'adaptation mais certain chevaux de course sont déferrer avant le départ donc il n'y a pas de temps d'adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUST
Modérateur
avatar

Masculin
Localisation : Orcines
Nombre de messages : 3697
Age : 60
Discipline pratiqué : balades tranquiles pénardes et randos en autonomie

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:26

C'est reparti pour un tour..................................... sabre

Moi, sur ce forum, je m'eclate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fik63
Cavalier expert
Cavalier expert
avatar

Féminin
Localisation : 63
Nombre de messages : 784
Age : 50
Discipline pratiqué : ATE

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royal_63
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : Montpeyroux
Nombre de messages : 1533
Age : 52
Discipline pratiqué : Ballades

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:30

MUST a écrit:
Le tout "PAN" commence à prendre l'eau, on entend ici et là les puristes d'hier parler d'hipposandales dans "certaines " circonstances,. Demain il y en aura des "legères" pour tel terrain puis des robustes pour les cailloux, et au final on aura des hipposandales pour chaque type de terrain et on les utilisera en permanence (sauf au pré). Dans ce cas, si les maréchaux perdent des sous, les marchands de sandales on de beaux jours devant eux.

non non, ce sont des personnes qui n'ont pas saisie ce que c'était que d'avoir un cheval sans fer qui n'ont pas de patience et qui veulent faire tout de suite les mêmes choses qu'avec leur cheval ferré. J'ai eu moi même des doutes et j'en aurais peut être encore mais je m'accorde du temps et surtout j'en accorde à mon gros. Je fais attention à lui, où il marche etc. et il fait attention à lui. J'ai beaucoup travaillé à pied et je continue. Mais se serait tellement plus facile de ne pas avoir à me poser de questions et de passer n'importe où, n'importe comment avec mon dadou, au détriment de ses tendons, ligaments, circulation sanguine, j'en passe...

Les hipposandales n'ont pas un avenir plus grand qu'aujourd'hui, elles peuvent dépanner occasionnellement, mais ça coute cher et le pied du cheval évolue en permanence et la taille change rapidement donc il faut les changer régulièrement. Quant aux maréchaux, ils ne sont pas perdant, ils n'arrivent même plus a assuré tellement ils ont de la demande, alors...

Faut être débile pour déferrer un cheval avant une course, je vais t'enlever tes chaussures et te faire courrir direct et tu verras le résultat en arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royal_63
Cavalier Pro
Cavalier Pro
avatar

Féminin
Localisation : Montpeyroux
Nombre de messages : 1533
Age : 52
Discipline pratiqué : Ballades

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loloblue
Cavalier débutant
Cavalier débutant


Féminin
Localisation : haute loire
Nombre de messages : 39
Age : 35
Discipline pratiqué : ballade,classique,western

MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   Mer 2 Juin - 22:41

là, royale tu as résumé ma pensée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pension adaptée aux chevaux pieds nus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pension adaptée aux chevaux pieds nus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cavaliers Auvergnats :: "LE" CHEVAL :: Travail au quotidien-
Sauter vers: