Les Cavaliers Auvergnats
Bienvenue chez les Cavaliers Auvergnats.
Si vous souhaitez nous rejoindre 3 phases :

1 - Enregistrez vous
2 - Validez votre inscription avec l'E-mail qui vous est automatiquement envoyé.
3 - Présentez vous dans la rubrique "Les nouveaux"

Une fois votre présentation validé vous aurez accès à l'intégralité du forum.

@ bientôt.
Sacha


Forum pour tous les passionnés de chevaux et d'équitation en Auvergne
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cheval qui dérobe, baisser les bras ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laura240294
Cavalier averti
Cavalier averti
avatar

Féminin
Localisation : 63
Nombre de messages : 237
Age : 23
Discipline pratiqué : Dressage/ Saut/ Travail en liberté / Balades

MessageSujet: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Lun 14 Mar - 12:04

Bonjour tout le monde ! Alors je m'excuse d'avance pour le pavé mais c'est pour essayer d'être la plus claire possible.

Donc d'abord j'ai un jeune cheval, qui va prendre 5 ans cette année. Avant de l'avoir (juillet 2015), il n'avait fait que de la balade et n'a jamais vraiment bien travailler en carrière. Il n'avait donc jamais vu de barres. J'ai commencé par le faire sauter en liberté, il y allait même tout seul ! En liberté il me saute environ 1m sans aucun problème (j'ai jamais essayer plus, ne voyant pas trop l'intérêt pour le moment). J'ai donc décider d'essayer monté. J'ai commencé par de petites croix d'environ 40 cm. Au début il y aller bien, hésitant un peu.
J'ai rééssayer en liberté, et là, ya vraiment un changement ! Il n'y va plus tout seul, faut vraiment l'accompagné et encore !

Suite à une chute à l'obstacle (avec un autre cheval) je n'ai pas pu monter pendant environ 2 mois. Il y a environ un mois, appréhendant vraiment l'obstacle depuis cette chute, mes amis m'encourageant, j'ai essayer de sauter, avec mon cheval.
Il y avait une petite croix d'environ 50 cm et 3 foulées après un droit d'environ 40 cm. Il les a sauté sans aucuns problème, il y est allait limite tout seul !

Samedi je décide donc de le travailler à l'obstacle, ayant pour objectif de faire des petits concours avec lui. Mais là, c'est la cata !
J'ai essayer d'aller au galop sur une petite croix, il dérobe. J'essaie d'y retourner au trot, il dérobe encore, au dernier moment. Il dérobe à gauche à chaque fois, donc j'essaie de l'emmener plus à droite de l'obstacle, en le poussant bien à droite, mais il dérobe encore ! On baisse la croix, la hauteur est vraiment ridicule, je ne comprend pas pourquoi il ne veut pas.. La croix doit être à 20-30 cm à ce moment là. J'avance au pas, et prend le trot quelques foulées avant, il dérobe encore ! J'essaie encore une fois, cette fois-ci il saute ! Je le félicite bien, et y retourne, mais, il dérobe encore !

Me remettant en question, je me dis que cela vient peut être de moi, qu'après ma chute j'appréhende peut être, sans m'en rendre compte. Pourtant ce n'est pas la hauteur qui me fait peur car j'ai l'habitude d’enchaîner 80-90 cm.
Une autre cavalière se propose de le monter. Elle a un très bon niveau et les barres ne lui font pas peur. Mais.. il dérobe quand même ! Au bout d'un moment il saute, elle le félicite et descend. Je décide d'essayer à nouveau. J'arrive devant l'obstacle au trot, et il saute ! Je le félicite et le laisse là dessus, espérant qu'il comprenne que c'est très bien.

Le lendemain (donc dimanche), j'essaie de sauter le même obstacle que la veille. Espérant qu'il ai compris ! Mais il commence encore à dérober, au bout de pas mal de tentative il saute enfin ! J'essaie une deuxième fois, il hésite, mais je le pousse avec les jambe et il saute. Je le laisse la dessus.

Je compte le laisser sans voir de barres pendant une quinzaines de jours, pour qu'il réfléchisse à tout ça, en espérant qu'il ai compris.

Je me pose pleins de questions, j'ai peur qu'il recommence encore.. Je ne comprend pas pourquoi il veut toujours dérober, je ne lui fait pas sauter 1m monté, c'est 30-40cm, voir moins.. Après c'est un grand testeur, est-ce qu'il me teste ?
J'ai regardé si ça ne venait pas de moi, mais mon regard est bon, mes aides sont là aussi, je ne vois pas ce qui peut le déranger..

Mon cheval à un filet simple sans muserolle avec un mors à aiguilles. La cavalière qui l'a monté m'a dit de lui mettre une muserolle croisée. Pourquoi ? Parce que quand il dérobe il ouvre en grand la bouche et on a plus forcément beaucoup de contrôle. Je ne suis pas forcément pour ce genre de méthode, je ne vois pas trop ce que ça changerais de lui fermer la bouche.. Qu'en pensez-vous ?

Je précise qu'il a souvent tendance à ouvrir la bouche et à mâcher, le dentiste est venu le mois dernier et tout est OK maintenant. Il a aussi vu l'ostéo il y a 4-5 mois et tout est bon aussi.

Hier, après la séance, j'ai dû le changer de pré, qui été assez loin de la carrière, je décide d'y aller à cheval, ça lui fera une petite balade. En carrière il n'écoute pas vraiment, essaie d'aller où il veut, mais en balade, c'est un amour ! Il m'écoutais largement mieux. Alors je me posais aussi une question, qui peut paraître bête mais peut être qu'il n'aime pas travailler en carrière ? Peut être que cela le gonfle et qu'll veut faire n'importe quoi ?

Depuis ce week end je n'arrête pas de me remettre en question. Et s'il ne veut plus sauter ? Pourtant il a un super coup de saut et avait l'air d'aimer ça ! Je ne sais pas trop quoi faire, je pense même faire venir un pro, voir si le problème vient de moi, et pourquoi pas, faire carrément un "débourrage" à l'obstacle, qu'en pensez vous ?

Désolé pour ce roman, et merci d'avance à ceux qui me répondront !


Edit : Voici l'obstacle en question..
Clique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAT
Co-Admin
avatar

Féminin
Localisation : Lamontgie
Nombre de messages : 15246
Age : 29

MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Lun 14 Mar - 13:05

Si au tout début en liberté il sautait de bon cœur et plus maintenant, c'est qu'il s'est passé quelque chose. Pas étonnant que les chevaux préfèrent les balades au bac à sable, si on se met à leur place on le comprend facilement... L'important c'est que les séances en carrière se passent bien pour ne pas le dégouter et varier les activités afin de ne pas le blaser.

Pour en revenir à l'obstacle, il y a plusieurs hypothèses. Il a pu se faire peur ou mal à cause du cavalier (genre un saut pas suivi et bing dans la bouche ou dans le dos, ou stress du cavalier ressenti par le cheval), il peut avoir une gêne ou une douleur lors du saut, de la réception (pieds, selle, jarrets...).

Si tout semble aller côté physique et côté cavalier, à ce moment là, repars à zéro. S'il n'est pas franc pour un cavaletti, inutile de mettre une ligne de deux éléments ou trop gros...
Si 20cm c'est encore trop, descends encore la barre, pose la par terre dans un premier temps, encadrée par des cubes pourquoi pas, et franchie là au hasard d'une séance, sans focaliser dessus, comme s'il n'y avait rien pour voir comment il réagit.

Pourquoi pas le faire sauter à pied avec toi aussi, d'abord vous passez une barre, puis 10cm, et tu montes petit à petit s'il saute de bon cœur à ta suite, présente le lui comme un jeu.
Le tout c'est de ne pas entrer en bagarre avant d'aller sauter, que ça devienne son idée (récompense beaucoup chaque saut avec une friandise par exemple), ça doit se faire en confiance.

Faire défiler les cavaliers sur son dos et augmenter les aides pour le contraindre ne risque que d'empirer les choses, à mon avis tu fais bien de ne pas le museler comme on te le conseille.
S'il ouvre la bouche en dérobant c'est qu'il exprime quelque chose, museler ou pire, enrêner, cache la misère sans résoudre le problème. N'importe quel cheval doit sauter 30cm sans que le cavalier n'agisse, et sans le moindre artifice, c'est à la portée de tous, sauf s'il y a une douleur, une peur ou un véritable dégout pour l'obstacle.

Autre idée, puisqu'il est bien dehors, pourquoi pas sautiller un petit tronc en balade (ou sur un terrain de cross?). Une branchouille, un mini talus, des petits trucs naturels, qui pourraient plus lui plaire, dans un contexte différent de la carrière??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneL
Cavalier expert
Cavalier expert


Localisation : 63160
Nombre de messages : 878

MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Lun 14 Mar - 13:18

Bonjour!
Beaucoup de chevaux préfèrent se promener dans la nature, avec des copains, plutôt que de tourner en rond dans une carrière, avec un cavalier qui demande sans arrêt des changements de direction...
Ce n'est pas toujours facile de leur rendre la séance de travail agréable. Nous n'avons pas toujours envie nous même d'aller à l'école ou au travail!
Je pense qu'il faut vérifier en premier lieu qu'il n'y a pas de nouvelle douleur qui pourrait le faire souffrir.
( en principe, je fais d'abord passer le dentiste, puis l'ostéo, car une douleur dans la bouche peut bloquer complètement l'encolure, par exemple!)
Un abcès au pied en formation (ou une simple bleime) peut être gênant au moment de la réception d'un saut, ce qui peut décourager le cheval...
Bref, je cherche toutes les excuses possibles!

Dans un 2ème temps, il faut travailler les bases sur le plat, avant de rajouter des difficultés comme un saut. Impulsion, rectitude, travailler dans le calme, rechercher la décontraction, la précision du tracé (figures de manège, parcours de barres au sol, ou maniabilité en utilisant des plots, des bidons...) Je constate fréquemment que les chevaux aiment les points de repères, et vont jusqu'à faire seul un slalom matérialisé. Ils comprennent ce qu'il faut faire!

Enfin, et c'est sans doute ce qu'il faut faire dès le départ, il est nécessaire de travailler sur soi. Une appréhension, un mauvais souvenir, même inconscient, laisse des traces, et le cheval peut "lire" notre inquiétude, notre réticence à l'action, par une simple crispation des mains sur les rênes, le blocage de la respiration... Et là, il nous "dit" : "Tiens, elle aussi n'est pas tranquille, cela ne me rassure pas du tout, il vaut mieux éviter cet obstacle!"

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que la croissance d'un jeune cheval n'est réellement terminée que vers 7 ans, et que si l'on veut qu'il dure, il faut éviter les efforts violents, sélectionner avec soin le sol sur lequel on évolue, mettre au point un programme de travail varié qui préserve sa santé et son intérêt pour la discipline.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laura240294
Cavalier averti
Cavalier averti
avatar

Féminin
Localisation : 63
Nombre de messages : 237
Age : 23
Discipline pratiqué : Dressage/ Saut/ Travail en liberté / Balades

MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Lun 14 Mar - 13:22

Merci beaucoup pour ta réponse très complète !

KAT a écrit:
Si au tout début en liberté il sautait de bon cœur et plus maintenant, c'est qu'il s'est passé quelque chose. Pas étonnant que les chevaux préfèrent les balades au bac à sable, si on se met à leur place on le comprend facilement... L'important c'est que les séances en carrière se passent bien pour ne pas le dégouter et varier les activités afin de ne pas le blaser.

C'est ce que je me suis dit aussi, mais je ne vois vraiment pas ce qui a pu se passer, car ça à été vraiment du jour au lendemain. Je diversifie beaucoup les séances, et privilégie les séance à l'extérieur (trotting, balade tranquille). Je fais aussi beaucoup de travail à pied. En fait, le saut, ça doit être 20% de ce qu'on fait, donc je ne pense pas que ça doit le blaser, enfin j'espère.. Et les séance sont de maxi 30 minutes.

KAT a écrit:
Pour en revenir à l'obstacle, il y a plusieurs hypothèses. Il a pu se faire peur ou mal à cause du cavalier (genre un saut pas suivi et bing dans la bouche ou dans le dos, ou stress du cavalier ressenti par le cheval), il peut avoir une gêne ou une douleur lors du saut, de la réception (pieds, selle, jarrets...).

Ce que je ne comprend pas c'est que la fois où j'ai voulu ressauter (les deux obstacles que j'avait expliqué) il y est aller tout seul, de bon coeur et tout s'était très bien passé et ce week end, c'était tout autre chose..

KAT a écrit:
Si tout semble aller côté physique et côté cavalier, à ce moment là, repars à zéro. S'il n'est pas franc pour un cavaletti, inutile de mettre une ligne de deux éléments ou trop gros...
Si 20cm c'est encore trop, descends encore la barre, pose la par terre dans un premier temps, encadrée par des cubes pourquoi pas, et franchie là au hasard d'une séance, sans focaliser dessus, comme s'il n'y avait rien pour voir comment il réagit.

Merci pour ton conseil, je vais essayer de faire cela !

KAT a écrit:
Pourquoi pas le faire sauter à pied avec toi aussi, d'abord vous passez une barre, puis 10cm, et tu montes petit à petit s'il saute de bon cœur à ta suite, présente le lui comme un jeu.
Le tout c'est de ne pas entrer en bagarre avant d'aller sauter, que ça devienne son idée (récompense beaucoup chaque saut avec une friandise par exemple), ça doit se faire en confiance.

C'est ce que je fais des fois, et quand je suis avec lui, il saute les obstacles sans aucun problème, mais si je ne saute pas avec lui, c'est un peu plus difficile..

KAT a écrit:
Faire défiler les cavaliers sur son dos et augmenter les aides pour le contraindre ne risque que d'empirer les choses, à mon avis tu fais bien de ne pas le museler comme on te le conseille.
S'il ouvre la bouche en dérobant c'est qu'il exprime quelque chose, museler ou pire, enrêner, cache la misère sans résoudre le problème. N'importe quel cheval doit sauter 30cm sans que le cavalier n'agisse, et sans le moindre artifice, c'est à la portée de tous, sauf s'il y a une douleur, une peur ou un véritable dégout pour l'obstacle.

C'est ce que je pensais aussi mais je voulais qu'on me le confirme, je ne suis pas pour les enfermer comme ça.. Après peut être faut-il que je reprenne rdv avec l'ostéo, après 4-5 mois, il a pu se passer quelque chose

KAT a écrit:
Autre idée, puisqu'il est bien dehors, pourquoi pas sautiller un petit tronc en balade (ou sur un terrain de cross?). Une branchouille, un mini talus, des petits trucs naturels, qui pourraient plus lui plaire, dans un contexte différent de la carrière??

J'ai déjà essayer de sauter un petit tronc avec lui, sans aucun problème, il faudrait que j'essaie à nouveau pour voir comment il réagis.

En tout cas, je te remercie vraiment pour ton message !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laura240294
Cavalier averti
Cavalier averti
avatar

Féminin
Localisation : 63
Nombre de messages : 237
Age : 23
Discipline pratiqué : Dressage/ Saut/ Travail en liberté / Balades

MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Lun 14 Mar - 13:32

Merci beaucoup à toi aussi pour ta réponse !

AnneL a écrit:

Beaucoup de chevaux préfèrent se promener dans la nature, avec des copains,  plutôt que de tourner en rond dans une carrière, avec un cavalier qui demande sans arrêt des changements de direction...
Ce n'est pas toujours facile de leur rendre la séance de travail agréable. Nous n'avons pas toujours envie nous même d'aller à l'école ou au travail!

Ce que je ne comprend pas c'est qu'autant avant il y allait tout seul, et même avant ce week end et autant des fois c'est catastrophique..


AnneL a écrit:
Je pense qu'il faut vérifier en premier lieu qu'il n'y a pas de nouvelle douleur qui pourrait le faire souffrir.
( en principe, je fais d'abord passer le dentiste, puis l'ostéo, car une douleur dans la bouche peut bloquer complètement l'encolure, par exemple!)
Un abcès au pied en formation (ou une simple bleime) peut être gênant au moment de la réception d'un saut, ce qui peut décourager le cheval...
Bref, je cherche toutes les excuses possibles!

je vais recontacter l'ostéo pour être sûre. Pour ce qui est de l'abcès ou bleime, en tout cas, à vue d'oeil, il n'y a rien. De toute façon le maréchal revient mercredi pour refaire sa ferrure (il n'est ferré que de l'avant)

AnneL a écrit:
Dans un 2ème temps, il faut travailler les bases sur le plat, avant de rajouter des difficultés comme un saut. Impulsion, rectitude, travailler dans le calme, rechercher la décontraction, la précision du tracé (figures de manège, parcours de barres au sol, ou maniabilité en utilisant des plots, des bidons...) Je constate fréquemment que les chevaux aiment les points de repères, et vont jusqu'à faire seul un slalom matérialisé. Ils comprennent ce qu'il faut faire!

C'est vrai que sur le plat, il a encore du boulot à faire, il faudrait peut être que je privilégie d'abord cela..

AnneL a écrit:
Enfin, et c'est sans doute ce qu'il faut faire dès le départ, il est nécessaire de travailler sur soi. Une appréhension, un mauvais souvenir, même inconscient, laisse des traces, et le cheval peut "lire" notre inquiétude, notre réticence à l'action, par une simple crispation des mains sur les rênes, le blocage de la respiration... Et là, il nous "dit" : "Tiens, elle aussi n'est pas tranquille, cela ne me rassure pas du tout, il vaut mieux éviter cet obstacle!"

C'est ce que je me suis dit, qu'il sentais mon appréhension, mais quand l'autre cavalière à essayer de sauter avec lui il a fait pareil..

AnneL a écrit:
Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que la croissance d'un jeune cheval n'est réellement terminée que vers 7 ans, et que si l'on veut qu'il dure, il faut éviter les efforts violents, sélectionner avec soin le sol sur lequel on évolue, mettre au point un programme de travail varié qui préserve sa santé et son intérêt pour la discipline.

Je ne pense pas que je le surmène, enfin j'espère, j'ai conscience qu'il est jeune et c'est pour cela que je veut y aller doucement. Quand je parlais des concours, ce n'est pas pour tout de suite, c'était un objectif sur du long terme. Comme je l'ai dis plus haut (mais tu as posté en même temps donc tu n'a pas dû y voir ^^) je fais beaucoup de travail en extérieur et du travail à pied. Le travail monté en carrière, c'est en moyenne une fois par semaine, mais ça varie, des fois on ne va faire que des trotting ou balade pendant un mois, des fois je vais faire de la carrière 2 fois par semaine. Mais ce sont toujours des séance courtes, 30 minutes en moyenne, jusqu'à 45 si je fais une longue détente avant.

En tout cas merci aussi à toi pour ta réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAT
Co-Admin
avatar

Féminin
Localisation : Lamontgie
Nombre de messages : 15246
Age : 29

MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Mar 15 Mar - 10:13

laura240294 a écrit:
Merci beaucoup à toi aussi pour ta réponse !


AnneL a écrit:
Dans un 2ème temps, il faut travailler les bases sur le plat, avant de rajouter des difficultés comme un saut. Impulsion, rectitude, travailler dans le calme, rechercher la décontraction, la précision du tracé (figures de manège, parcours de barres au sol, ou maniabilité en utilisant des plots, des bidons...) Je constate fréquemment que les chevaux aiment les points de repères, et vont jusqu'à faire seul un slalom matérialisé. Ils comprennent ce qu'il faut faire!

C'est vrai que sur le plat, il a encore du boulot à faire, il faudrait peut être que je privilégie d'abord cela..


Je pense aussi qu'il y a là une clé, si sur le plat ce n'est pas parfait, ça ne peut pas l'être avec une difficulté en plus comme un obstacle.
En bossant sur des barres au sol en matérialisant un parcours avec des plots etc tu devras être très attentive à avoir la direction parfaite, et le contrôle de l'allure (transitions descendantes avant la barre et après la barre). Lorsque ce sera un jeu d'enfant, remplacer la barre au sol par un cavaletti sera une simple formalité. Mais tant qu'il va un peu où il veut en carrière, clairement, ce n'est pas illogique qu'il aille où il veut face à l'obstacle.

Il faut respecter un axe logique de progression, maitriser allure et direction en partant du pas jusqu'au galop super et d'une barre au sol jusqu'à 1m60 rire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANPIGE
Cavalier Pro
Cavalier Pro


Féminin
Localisation : AUVERGNE
Nombre de messages : 1564
Age : 61

MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Mar 15 Mar - 13:55

le travail sur les barres s'envisage déjà lorsqu'il y a des acquis sur le plat. Et attention aux distances barres au sol qui ne sont pas les memes entre le pas, le trot et le galop Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laura240294
Cavalier averti
Cavalier averti
avatar

Féminin
Localisation : 63
Nombre de messages : 237
Age : 23
Discipline pratiqué : Dressage/ Saut/ Travail en liberté / Balades

MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    Mar 15 Mar - 14:21

Merci Kat, je vais commencé de là je pense ! (Enfin pour les 1m60, on va attendre hein ! rire )

Manpige, merci aussi, pour les distances, je suis au courant, mais merci de le rappeler Wink

ça me remonte le moral vos réponses ! Je vais reprendre à zéro, et voir ce que ça donnera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheval qui dérobe, baisser les bras ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval qui dérobe, baisser les bras ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cavaliers Auvergnats :: LE PADDOCK :: CSO - CROSS - Dressage-
Sauter vers: